In Bordeaux Veritas par Olivier Madelrieux

 

Bordeaux cette « ex- belle –endormie » dans laquelle on se sent bien, à l’écart du temps fou qui déroule !

La pression anxiogène du temps c’est le nouveau cancer du 21ème siècle. Je lisais ce week-end, un article d’un chercheur , le futurologue Alvin Tofflek, qui a prédit dès les années 1980 que le rythme de vie allait subir une violente accélération dans les pays occidentaux et pas seulement dans le domaine professionnel.

« Jusqu’où irons nous à force de courir de plus en plus vite, en haletant de plus en plus fort ? »

Comment nous sommes nous retrouvés prisonniers à ce point du temps et de la vitesse ?

Bordeaux possède à mon point de vue cette qualité indéniable, qui l’a fait traitée en son temps de belle-endormie, d’être une ville Lumière, une ville où chacun en s’y posant retrouve son rythme intérieur.

Le Pont de Pierre à Bordeaux Sa place de la bourse, sa place des quinconces n’ont pas changé depuis des siècles. Son Hypercentre, le fameux triangle : Cours de l'Intendance, Allées de Tourny et cours Clémenceau, parcouru par son silencieux tramway, en fait une ville calme, sans bruit, à l’opposé de toutes les autres villes des métropoles françaises .

Le côté bourgeois chic de ses habitants en fait une référence dans ce monde en perte de rupture.

Car Bordeaux demeure Bordeaux. La ville peut-être arrogante, hautaine, cinglante comme ses vins qui vivent essentiellement sur leur notoriété et deviennent que rarement des objets de désir, faisant de ce Bordeaux des privilèges une vision luxueuse certes mais ô combien précieuse, quant de toutes parts, les valeurs essentielles de notre monde s’écroulent…..

Histoire de Bordeaux

Les blasons de Bordeaux

Les personnages célèbres de Bordeaux

In Bordeaux Veritas !